Un dossier purement politique

Denis Villeneuve (Le Quotidien, 18 avril 2014)

Le député néo-démocrate de Chicoutimi-Le Fjord, Dany Morin, estime que l’aménagement d’un service des douanes à Bagotville est un dossier purement politique qui ne dépend que de la volonté du gouvernement actuel de procéder.

Selon lui, il est évident que le service doit être instauré afin d’attirer ici davantage de Français, Belges et Suisses, et ce, dans le but de faire tourner l’économie régionale qui souffre encore d’une perte du nombre d’emplois due à la crise forestière et au ralentissement de l’industrie de l’aluminium.

A travers la lorgnette, il faut également considérer que certains dirigeants politiques verraient d’un mauvais oeil que les aéroports de Québec et de Montréal voient une partie de leurs passagers détournés vers le Saguenay-Lac-Saint-Jean.

M. Morin a déclaré avoir eu vent que le projet-pilote instauré en juin 2013 pour l’offre de services douaniers pour les vols de 30 passagers et moins serait renouvelé pour une nouvelle année, une information qui n’a pu être confirmée auprès de l’Agence des services frontaliers. L’agence a fait savoir qu’après une année complète de ce projet-pilote, elle réexamine la situation, à la lumière des volumes durant cette période d’essai.